La technique de "Round Block"

>> Voir les photos avant / après

Le profil mammaire est très important pour le bien-être psycho-social de la femme et est un élément fondamental de la psyché féminine.

 

La correction chirurgicale de l’esthétique mammaire peut être une grande aide pour atteindre ce but d’harmonie corporelle et psychique qu’aucune autre thérapeutique médicale ne permettra de rétablir.

 

Un complexe ne doit pas en créer un autre, l’acte chirurgical doit laisser le moins de marques possible, en particulier laisser des cicatrices les plus courtes et plus discrètes possible.

 

Les plasties mammaires classiques laissent parfois de grandes cicatrices, c’est pourquoi dans un souci de réduire la rançon cicatricielle souvent étendue des plasties mammaires traditionnelles, j’ai développé la technique de "Round Block" qui ne laisse qu’une simple cicatrice autour de l’aréole, zone où la cicatrisation est habituellement de bonne qualité et peu visible car la cicatrice se fond avec le pourtour de l’aréole du fait des différences de couleur et de relief entre la peau de l’aréole et la peau du sein, sans cicatrice verticale sous l'aréole ni dans le sillon sous-mammaire.

Photo de Round Block réalisé par le Dr Louis Benelli chirurgien esthétique
Photo de Round Block réalisé par le Dr Louis Benelli chirurgien esthétique

Correction de ptose avec légère réduction de volume par "Round Block" - Résultat à 1 an et après 18 ans et 2 grossesses avec allaitements de 6 mois chacun.

Cette technique de "Round Block" sera privilégiée dans les cas où l'anatomie le permet, pour traiter les affaissements du sein ou les hypertrophies mammaires.

Concept et technique

Le concept de la technique de "Round Block" se différencie de celui des techniques traditionnelles par un point fondamental qui est celui du rôle de la peau.

 

Dans les techniques classiques à cicatrice étendue en T inversé ou cicatrice verticale, c'est la découpe de la peau qui conditionne la forme du sein, d'où la nécessité d'étendre les cicatrices en cas d'affaissement important.

 

Dans la technique de "Round Block", la peau est utilisée simplement pour ce qu'elle est anatomiquement, c'est-à-dire un organe de recouvrement. La forme n'est pas obtenue par la découpe de la peau mais par le remodelage de la glande mammaire indépendamment de la peau.

 

La glande affaissée, plate et tombante, est repositionnée sur le pectoral au-dessus du sillon sous-mammaire et remodelée dans une forme conique par un montage glandulaire spécifique de l’anatomie de la patiente, appliqué uniquement sur la glande séparément de la peau qui, elle, n’est coupée qu’autour de l’aréole.

Cicatrice péri-aréolaire de la technique Round Block
Cicatrice péri-aréolaire de la technique Round Block

         Cicatrice péri-aréolaire unique de la technique de "Round Block" et les trois cicatrices de la technique classique en T inversé

L’excédent de peau est enlevé autour de l’aréole et la peau restante est redrapée sur le nouveau galbe conique glandulaire par la technique de "Round Block" qui permet un redrapage régulier de la peau autour de l’aréole. Pour éviter l'élargissement ou la déformation de l'aréole, inconvénient majeur des anciennes techniques péri-aréolaires, un fil de cerclage péri-aréolaire profond est mis en place permettant de contrôler le diamètre de l’aréole à long terme et d'adapter au mieux la peau autour de l'aréole, laissant ainsi une simple cicatrice circulaire péri-aréolaire.

 

Ce redrapage de l'excédent de peau autour de l'aréole peut produire au début quelques fronces péri-aréolaires, plus ou moins importantes selon l'excédent de peau retiré. Elles se résorbent complètement en quelques semaines ou quelques mois.

Même patiente vue de profil - Résultat à 1 semaine ; hyperprojection du sein qui va retrouver

une projection naturelle après le dégonflement post-opératoire - Résultat à 1 an

Comme dans les techniques classiques, l'aréole et le mamelon restent entièrement attachés sur la glande permettant l'allaitement en cas de grossesse.

 

En présence d'une glande insuffisante pour produire un cône glandulaire suffisamment galbé, la mise en place simultanée d'une prothèse mammaire peut être indiquée, le rehaussement de la peau affaissée étant toujours assuré par la simple cicatrice péari-aréolaire du "Round Block".

Les indications

Pour la correction des ptoses (affaissement du sein) et hypertrophies, le "Round Block" sera particulièrement indiqué pour les patientes pour qui on craint une mauvaise cicatrisation. Il est alors important de pouvoir réduire la cicatrice au minimum et particulièrement au cercle péri-aréolaire où la peau produit habituellement une cicatrice de bonne qualité, car la peau péri-aréolaire est fine et élastique, programmée par la nature pour s’adapter aux changements de taille, avec la grossesse et l’allaitement, alors que la peau du sillon sous-mammaire est une peau plus solide, programmée pour le soutien du sein et produisant habituellement une cicatrisation plus épaisse qu’autour de l’aréole.

Aspect de l'aréole chez la même patiente - Résultat à 1 mois montrant les petits plis périaréolaires qui disparaîtront progressivement - Résultat à 1 an debout et allongée; observez l'aspect naturel de la base du sein préservée de toute cicatrice

 

Dans les cas d'hypertrophie et ptose vraiment importantes, la technique de "Round Block" ne peut être pratiquée que si la glande et la peau sont toniques.

 

Photo de Round Block réalisé par le Dr Louis Benelli chirurgien esthétique
Photo de Round Block réalisé par le Dr Louis Benelli chirurgien esthétique

Réduction de volume et cure de ptose par la technique de "Round Block" chez une jeune fille - Résultat à 6 mois et 20 ans plus tard après 2 grossesses et un amaigrissement de 15 kg

 

Sinon, en cas de peau et de glande très relâchées, il faudra ajouter à la cicatrice péri-aréolaire, une cicatrice verticale sous l’aréole.

Dans cette technique à cicatrice verticale, le redrapage d’une bonne partie de l’excédent de peau autour de l’aréole par la technique de "Round Block" va permettre d’éviter la cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire que produisent les techniques classiques en T inversé.

Dans les techniques classiques en T inversé, l’excédent de peau est essentiellement redrapé vers le bas dans le sillon sous-mammaire, alors que le "Round Block" péri-aréolaire associé à la cicatrice verticale sous-aréolaire permet de redraper l’ensemble de l’excédent de peau vers le haut sur cette cicatrice péri-aréolaire et verticale sous-aréolaire, sans avoir à pratiquer de cicatrice horizontale dans le sillon sous-mammaire.

 

Dans le cas de seins vidés et tombants, le "Round Block" est très souvent utilisé pour le lifting du sein, pour lifter l’aréole et la peau du sein en bonne position avec une simple cicatrice sur le pourtour de l’aréole, alors que le galbe du sein est donné par la mise en place simultanée d’une prothèse du volume souhaité.

Cure de ptose par "Round Block", sans cicatrice sous l'aréole et augmentation de volume par prothèses anatomiques

 

Dans le cas d’affaissement du sein dont le volume est satisfaisant, il n’est pas nécessaire de mettre en place des prothèses. Le galbe du sein est assuré par le remodelage en forme de cône de la glande affaissée.

Historique du "Round Block"

  • 1983 : mise au point de la technique par le Dr Louis BENELLI (Paris) - premiers cas opérés.

 

  • 1987 : premières publications médicales avec 4 années de recul sur les résultats post-opératoires.

 

  • 1989 : premières publications médicales internationales dans les congrès de chirurgie plastique, suivies d'une large diffusion de la technique au plan international.

 

  • 1990 : la technique est largement adoptée par la communauté scientifique internationale et fait l'objet d'un chapitre entier dédié dans de nombreux ouvrages de référence en matière de chirurgie plastique générale et en matière de chirurgie plastique du sein en particulier.

 

  • 1992 et suivantes : la technique est enseignée par le Dr BENELLI dans de nombreux congrès internationaux et notamment dans un cours de 2h au congrès national américain de chirurgie plastique; cours renouvelé chaque année sans interruption depuis 1992.

Etat de la pratique du "Round Block" dans le monde

Depuis mes premières publications en 1987, l’utilisation de la technique périaréolaire de "Round Block" ne cesse de progresser et est devenue d’utilisation très courante dans le monde entier, en particulier dans l’indication de traitement des seins vidés et tombants pour lesquels la mise en place de la prothèse permet de façon simple de remédier à l’insuffisance de galbe du sein et le "Round Block" permet de lifter l’aréole et la peau du sein de façon élégante avec une simple cicatrice périaréolaire.


Dans les cas d’hypertrophie ou de ptose à traiter sans prothèse, le modelage glandulaire qui donne la forme du sein est plus complexe, il est spécifique de l’anatomie de la patiente et doit être adapté à chaque cas de façon très précise pour obtenir un sein bien galbé avec une simple cicatrice périaréolaire.


Ce remodelage très spécifique de chaque cas est bien différent du remodelage conditionné par la découpe de la peau suivant des patrons standards préétablis utilisés dans les techniques avec cicatrice en T inversé.

 

La technique de "Round Block" est devenue une technique de chirurgie du sein largement pratiquée également pour des opérations de chirurgie reconstructrice ou d'exérèse tumorale visant à laisser le moins de cicatrices possible. En raison de l’intérêt que cette technique suscite, je continue à l’enseigner lors de congrès à la demande de confrères de différents pays.

Les photographies présentes sur cette page servent à illustrer et compléter les informations données sur les opérations, elles n’ont qu’une valeur informative permettant de montrer l’objectif de résultat et les cicatrices de l’opération.

 

Le potentiel cicatriciel et l’anatomie de chaque patient sont différents, pour cette raison, les photographies de ce site n’engagent pas le Docteur Benelli à fournir un résultat semblable à tous les patients.

 

Les informations données sur un site ne peuvent suffire, une consultation médicale est indispensable pour avoir une information précise correspondant à chaque cas anatomique, pour cela il faut vous adresser à un chirurgien qualifié en Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique.

Round block : chirurgie esthétique des seins sans cicatrice étendue