Le lifting du visage

>> Voir les photos avant / après

Chaque visage est unique, a son caractère, il exprime les émotions et les sentiments, donnant sa personnalité à chacun.

 

La chirurgie esthétique du visage doit absolument préserver cette identité qui constitue le charme de chacun. Elle n’a pas pour but de transformer un visage pour qu’il soit plus beau ou plus jeune en laissant un aspect formaté sur les canons de beauté standardisés, mais au contraire de mettre en valeur l’identité de la personne en permettant de faire ressortir les points forts qui font son charme dans une harmonie d’ensemble qui confère un aspect parfaitement naturel, sans marque apparente d’actes chirurgicaux.

 

Les progrès des techniques de chirurgie et de médecine esthétiques ont complètement transformé les indications des techniques de rajeunissement du visage et du cou. Les grands liftings avec des incisions dans le cuir chevelu et de grands décollements dont les suites sont souvent plus lourdes, sont remplacés dans la grande majorité des cas par des liftings à cicatrices courtes : le Minilift (Soft Lift, French Touch, Macs Lift, Natural Lift...), et associés à des techniques plus légères (Curl-lift, injections d'acide hyaluronique ou de botox, peelings chimiques ou au laser) pour un résultat harmonieux de l’ensemble du visage.

Photo de lifting réalisé par le Dr Louis Benelli chirurgien esthétique
Photo de lifting réalisé par le Dr Louis Benelli chirurgien esthétique

Lifting cervico-facial et plastie des paupières supérieures. Résultat à 1 an

Photo de lifting réalisé par le Dr Louis Benelli chirurgien esthétique
Photo de lifting réalisé par le Dr Louis Benelli chirurgien esthétique

Lifting cervico-facial, plastie des paupières supérieures et injection d'acide hyaluronique sur le tour de bouche

Indications

Le lifting complet du visage et du cou comprend 5 localisations :

 

  • Le lifting frontal qui porte sur l’ensemble des sourcils et du front.

 

  • Le lifting temporal qui porte sur la partie externe du sourcil, de la paupière supérieure et la patte d’oie.

 

  • Le lifting malaire qui porte sur les pommettes et les sacs malaires qui correspondent aux gonflements situés sous les poches graisseuses de la paupière inférieure.

 

  • Le lifting jugal qui porte sur les joues et les bajoues.

 

  • Le lifting cervical qui permet de redéfinir l’angle cervico-facial en corrigeant l’affaissement de la peau du cou et éventuellement le double menton.

 

Le lifting cervico-facial englobe les liftings malaire, jugal et cervical. Il permet ainsi de corriger l’affaissement de l’ensemble de la joue et du cou. C’est le plus couramment demandé car il ne touche pas à des centres d’expression identitaire et permet de redonner, en particulier à l’ovale du visage, l’aspect qui était le sien quelques années auparavant.

 

Pour le haut du visage, le lifting frontal et le lifting temporal classiques comportent des cicatrices étendues dans les cheveux et des excisions de cuir chevelu qui peuvent être à l’origine d’une diminution de la densité des cheveux dans les zones décollées et d’un recul de la ligne d’implantation des cheveux. Pour cette raison, je ne les pratique plus et préfère utiliser, pour ces deux régions, la technique du Curl-lift (fils tenseurs) qui utilise des fils de tension pour rehausser les parties relâchées du visage avec des incisions qui ne font que 2 millimètres et sont cachées dans les cheveux, sans aucune excision de cuir chevelu. Cela permet d’éviter la perte de densité des cheveux et de ne pas en modifier l’implantation.

 

Chaque personne arrive avec une demande de correction portant sur un défaut particulier qui la gêne spécialement. L’opération aura pour objectif de corriger ce défaut en priorité en évaluant s’il peut être indiqué de corriger d’autres défauts associés pour avoir un résultat bien équilibré, naturel et conforme à vos attentes.

 

Ainsi, selon les indications, appréciées lors de la première consultation, l’opération pourra éventuellement être associée à une autre intervention pour améliorer l’harmonie du visage. En effet, la correction d’un défaut particulier présente parfois le risque de faire ressortir un autre défaut qui était moins visible auparavant. Cela pourra se faire lors de la même intervention ou dans un second temps.

 

Le plus souvent, le lifting cervico-facial pourra être associé à :

 

  • une plastie des paupières,
  • un Curl-lift (fils tenseurs) frontal, temporal ou malaire,
  • un lipomodelage par lipoaspiration des empâtements graisseux (double menton, bajoues, boule graisseuse de Bichat), et/ou par lipofilling (injections de votre tissu graisseux) pour corriger certaines rides et redonner du volume aux régions vidées,
  • des injections d'acide hyaluronique ou de botox, pour atténuer certaines rides,
  • des peelings chimiques ou au laser.

Consultation

Lors de la première consultation, il est essentiel que vous exprimiez librement ce qui vous gêne et ce que vous attendez comme amélioration. N’ayez pas peur d’exposer toutes vos interrogations, vos craintes et vos attentes. Chacun est différent dans sa morphologie, sa psychologie, les attentes ne sont pas les mêmes, il n’y a pas de standard.

 

Suite à l’exposé de vos motivations, je vous examine et vous propose une ou plusieurs solutions en tenant compte de vos attentes, de votre anatomie, en respectant votre identité et le naturel de votre apparence.

 

Afin de vous permettre de visualiser le résultat souhaité, je reproduis, devant un miroir, manuellement sur votre peau l’effet des actes préconisés; puis je vous présente des photos de résultats opératoires de cas proches du vôtre pour bien comprendre l'objectif de l’intervention.

 

Une bonne compréhension entre vous et moi est indispensable pour prendre la décision opératoire et déterminer la technique à employer parmi celles que je vous aurais proposées.

 

Je vous donne alors toutes les informations sur les techniques proposées et vous remets les fiches d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique ainsi qu’un devis détaillé des frais suivant les options choisies. Cela vous permettra de mûrir votre projet et préparer une seconde consultation au cours de laquelle vous pourrez poser toutes les questions complémentaires vous permettant de prendre une décision et de préparer l’opération.

Avant l’intervention

Il y aura lieu de réaliser un bilan sanguin plus ou moins important selon le type d’anesthésie (locale ou générale).

 

En cas d’anesthésie générale, la consultation du médecin anesthésiste est nécessaire dans les semaines qui précèdent l’opération et au moins 48h avant.

Recommandations :

Pour les personnes utilisant des teintures pour cheveux, il est préférable de faire une teinture dans la semaine qui précède l’opération car une nouvelle teinture ne pourra être faite que 3 semaines après l’opération.

 

Aucun médicament contenant de l’aspirine ou des anti-inflammatoires ne pourra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.

 

En cas d’anesthésie générale, il sera nécessaire de rester strictement à jeun 6h avant l’intervention (ne rien boire ni manger, ni chewing-gum ni bonbon, ni fumer). Par contre, en cas d’anesthésie locale, il est recommandé de boire et manger légèrement aux heures habituelles de repas.

 

La consommation de tabac devra être arrêtée ou réduite au maximum pendant un mois avant et un mois après l’intervention. En effet, le tabac peut entraîner des troubles de la cicatrisation.

L’intervention

Modalités d’hospitalisation et durée de l’intervention :

L’hospitalisation est le plus souvent limitée à la nuit qui suit l’opération. Une sortie le jour même est également possible après quelques heures de surveillance suite à l’intervention. Durant la nuit des calmants et des antalgiques sont donnés dans la perfusion en cas d’hospitalisation ou sont pris en comprimés à domicile. La sortie le lendemain permet un retour à domicile sans aucun pansement.

 

La durée de l’intervention est d’environ 2h.

Type d’anesthésie :

Locale, locale approfondie (neuroleptanalgésie) ou générale selon vos préférences.

Technique :

Avant de passer en salle d’opération, dans votre chambre, je redéfinis avec vous l’objectif exact qui avait été convenu lors des consultations. Vous pouvez alors toujours faire des recommandations ou poser toute question. Je dessine ensuite sur votre peau les tracés des repères qui guident l’opération et les tracés des incisions.

 

Les incisions sont placées autour de l’oreille, en partant sous l’implantation de la patte des cheveux qui la cachent puis le long des courbes du contour du relief de l’oreille pour finir derrière l’oreille. Le trajet n’est donc pas rectiligne, pour que les cicatrices soient le moins visibles possible.

Je ne fais aucune incision dans les cheveux ni aucune excision de cuir chevelu qui peuvent être à l’origine d’une diminution de la densité des cheveux dans les zones décollées et d’un recul de la ligne d’implantation des cheveux. Cela est également apprécié par les personnes à la chevelure clairsemée. Ce tracé d’incisions permet de conserver complètement l’emplacement de l’implantation d’origine des cheveux et d’éviter en particulier la remontée de la patte des cheveux.

 

A partir des incisions, le décollement de la peau permet d’accéder aux structures anatomiques que l’on souhaite remodeler : les muscles et aponévroses musculaires (SMAS) sont repositionnés, retendus et fixés en bonne position, les excédents graisseux éventuels sont corrigés par micro-lipoaspiration, puis la peau est redrapée sans tension sur ces structures profondes remodelées. L’excédent de peau est enlevé suivant le trajet des incisions, recousues par des sutures intra-dermiques placées dans l’épaisseur de la peau qui sont donc invisibles, avec des fils résorbables qui ne nécessitent ainsi pas de retrait.

 

L’important, dans la technique du lifting cervico-facial, est que le repositionnement des tissus soit assuré par la remise en tension des tissus profonds (SMAS) et non par la tension sur la peau qui donnerait un aspect figé et un résultat très temporaire.

Schéma opératoire de lifting cervico-facial
Schéma opératoire de lifting cervico-facial

A la fin de l’opération, un pansement est réalisé par bandage autour de la tête, laissant toutefois les paupières découvertes, ce qui est apprécié en particulier par les personnes claustrophobes.

Après l’intervention

Durant la nuit qui suit l’opération, il peut y avoir une sensation de tension douloureuse dans la région cervicale accentuée par le bandage compressif autour de la tête. Ces douleurs sont modérées en position de repos et nécessitent des calmants et antalgiques qui sont donnés en perfusion en cas d’hospitalisation, ou sont pris en comprimés à domicile.

 

Le bandage est entièrement retiré le lendemain matin ; une douche et un shampooing sont alors possibles à la clinique. Un brushing peut également être réalisé, avec une chaleur modérée du sèche-cheveux. L’aide d’un coiffeur spécialisé peut être demandée.

Le retour à domicile se fait avec comme protection, aucun pansement, mais une simple paire de lunettes de soleil et un foulard autour du visage afin d’éviter les courants d’air sur la zone opérée.

 

Si vous souhaitez sortir le jour même, le retour à domicile se fait avec le bandage autour de la tête, que vous pourrez retirer vous-mêmes le lendemain matin chez vous, ou revenir à ma consultation pour vous le faire enlever.

 

Les gonflements (œdèmes) et les bleus (ecchymoses) de la région cervico-faciale sont habituellement très modérés. Leur évolution demande une dizaine de jours pour disparaître presque complètement. Il est toutefois possible de les masquer par un maquillage adapté conçu pour le post-opératoire dès le lendemain de l’opération. En revanche ces produits ne pourront être appliqués directement sur les cicatrices qu’à partir du 5e jour.

 

Il faut prévoir une indisponibilité socio-professionnelle de 8 jours dans la majorité des cas. En cas de bleus et œdèmes importants, ce qui est rare (5% des cas), l’indisponibilité peut aller jusqu’à 3 semaines.

 

Les fils utilisés étant des fils résorbables, ils ne nécessitent pas de retrait. Placés en interne dans l’épaisseur de la peau (surjet intra-dermique), ils sont invisibles.

Soins :

Les cicatrices devront être nettoyées quotidiennement avec un antiseptique.

Une visite de contrôle sera faite 3 jours après l’intervention, puis à 15 jours, 1 mois, 3 mois, 6 mois, et 1 an.

Recommandations :

  • Exposition au soleil : pas d’exposition directe avant 1 mois et demi puis une exposition est possible avec une crème de protection solaire d’indice maximal de protection.

 

  • Maquillage : les bleus peuvent être cachés par une crème couvrante dès le lendemain de l’opération et votre maquillage habituel peut être appliqué sur la crème couvrante. Les produits utilisés doivent être adaptés, conçus pour le post-opératoire. Ils vous seront prescrits sur l’ordonnance post-opératoire. En revanche, aucun produit de maquillage ne peut être appliqué directement sur la cicatrice avant le 5e jour.

Le résultat

L’ovale du visage et le cou sont redessinés, le relâchement des tissus est corrigé. L’amélioration se voit immédiatement malgré les œdèmes (gonflements) et les bleus éventuels qui empêchent de juger pleinement du résultat final. Au bout d’une dizaine de jours, l’évolution permet déjà de bien apprécier le résultat, même si la stabilisation nécessite 1 à 3 mois.

 

Sur le long terme, l’affaissement des tissus est corrigé de façon durable ; la majorité des patients n’a pas besoin d’être réopérée. Le processus de vieillissement, chez certains patients, fait qu’une nouvelle intervention peut être souhaitée mais rarement avant une quinzaine d’années.

 

Toutefois, pour retarder ce vieillissement, l’entretien est possible par des traitements moins lourds tels que des injections d’acide hyaluronique ou de botox, ou des peelings chimiques ou au laser.

 

Le résultat est un visage défatigué, rajeuni, expressif et naturel. Votre entourage note un changement et une amélioration mais sans pouvoir identifier que cela est dû à un traitement.

 

Au-delà de l’amélioration esthétique, cette intervention a un retentissement bénéfique sur l’équilibre personnel et l’épanouissement du patient.

Risques et complications

Consulter la fiche de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique.

Tarif

Le coût de l’intervention va dépendre de l’acte à réaliser, de la durée de l’intervention, du type d’anesthésie, et des éventuels frais d’hospitalisation.

 

Si la raison de l’intervention est purement esthétique, elle n’ouvre pas droit à remboursement par la Sécurité sociale.

 

Un devis détaillé vous est remis lors de la première consultation suivant les options choisies. Vous avez ensuite un délai légal de 15 jours minimum pour réfléchir et mûrir votre projet.

 

La première consultation coûte 50 €. Les consultations suivantes, avant et après l’intervention, sont gratuites.

Les photographies présentes sur cette page servent à illustrer et compléter les informations données sur les opérations, elles n’ont qu’une valeur informative permettant de montrer l’objectif de résultat et les cicatrices de l’opération.

 

Le potentiel cicatriciel et l’anatomie de chaque patient sont différents, pour cette raison, les photographies de ce site n’engagent pas le Docteur Benelli à fournir un résultat semblable à tous les patients.

 

Les informations données sur un site ne peuvent suffire, une consultation médicale est indispensable pour avoir une information précise correspondant à chaque cas anatomique, pour cela il faut vous adresser à un chirurgien qualifié en Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique.

Lifting du visage - Dr Benelli chirurgien esthétique à Paris