La chirurgie esthétique des lèvres

>> Voir les photos avant / après

La chirurgie esthétique des lèvres a pour but de les mettre en harmonie avec le reste du visage tant par leur volume que par leur forme ou leur position.

 

Les lèvres sont une partie importante de l’expression faciale. Leur aspect, leur tonus, leur contour et leur fermeté doivent être en rapport avec ceux du visage pour former un ensemble homogène.

 

Il ne s’agit pas de reproduire des standards mais de pratiquer des modifications d’harmonie et d’embellissement préservant l’aspect naturel et votre identité ethnique et personnelle.

 

L’intervention peut porter sur la lèvre supérieure, la lèvre inférieure ou les deux.

 

La chirurgie des lèvres est toutefois moins souvent indiquée que les actes de médecine esthétique tels que les injections qui permettent dans de nombreux cas de remédier aux problèmes esthétiques les plus courants, comme l’insuffisance de volume, les rides ou l’affaissement.

Photo de chirurgie des lèvres réalisée par le Dr Louis Benelli chirurgien esthétique
Photo de chirurgie des lèvres réalisée par le Dr Louis Benelli chirurgien esthétique

Augmentation de volume et modelage du galbe de la lèvre supérieure par injection d'acide hyaluronique. Résultat à 1 an

 

Photo de chirurgie des lèvres réalisée par le Dr Louis Benelli chirurgien esthétique
Photo de chirurgie des lèvres réalisée par le Dr Louis Benelli chirurgien esthétique

Lifting de la lèvre supérieure avec cicatrice cachée dans le seuil narinaire et lipofilling de la ligne vermillon

 

Indications

Une intervention chirurgicale sur les lèvres est principalement indiquée en cas d’affaissement de la lèvre supérieure. En effet, le simple manque de volume est habituellement traité par des actes de médecine esthétique tels que des injections d’acide hyaluronique ou de tissu graisseux (lipofilling).

 

Les interventions sur la forme consistent essentiellement à faire ressortir la partie colorée de la lèvre dite « lèvre rouge » quand elle n’est pas suffisamment visible. Le bord supérieur de cette partie colorée doit être saillant, on l’appelle « ligne vermillon » ou « arc de cupidon »; il dessine le contour de la lèvre.

 

La chirurgie peut également être indiquée dans des cas plus rares de réduction du volume des lèvres. Cela peut être nécessaire lorsque les lèvres sont constitutionnellement trop importantes, ou lorsque le volume a été augmenté de façon excessive par injection de produits non résorbables tels que de la silicone.

Schéma opératoire de la chirurgie des lèvres
Schéma opératoire de la chirurgie des lèvres

 

Chaque personne arrive avec une demande de correction portant sur un défaut particulier qui la gêne spécialement. L’opération aura pour objectif de corriger ce défaut en priorité en évaluant s’il peut être indiqué de corriger d’autres défauts associés pour avoir un résultat bien équilibré, naturel et conforme à vos attentes.

 

Ainsi, selon les indications, appréciées lors de la première consultation, l’opération pourra porter sur la lèvre supérieure, la lèvre inférieure ou les deux, ou éventuellement être associée à un autre traitement pour améliorer l’harmonie du visage. En effet, la correction d’un défaut particulier présente parfois le risque de faire ressortir un autre défaut qui était moins visible auparavant. Cela pourra se faire lors de la même intervention ou dans un second temps.

 

Le relâchement de la lèvre supérieure, avec les années, entraîne l’allongement de la « lèvre blanche » correspondant à la partie de la lèvre située entre la base du nez et la « ligne vermillon ». Cet allongement constitue un marqueur important du vieillissement du visage et il est utile de le corriger notamment lors d’une intervention de rajeunissement plus importante telle que le lifting cervico-facial.

 

Il est fréquent d’avoir à associer des traitements visant à maintenir un bon volume et/ou atténuer les rides des lèvres, tels que des peelings chimiques ou au laser, dermabrasions, injections d’acide hyaluronique ou de tissu graisseux (lipofilling).

Consultation

Lors de la première consultation, il est essentiel que vous exprimiez librement ce qui vous gêne et ce que vous attendez comme amélioration. N’ayez pas peur d’exposer toutes vos interrogations, vos craintes et vos attentes. Chacun est différent dans sa morphologie, sa psychologie, les attentes ne sont pas les mêmes, il n’y a pas de standard.

 

Suite à l’exposé de vos motivations, je vous examine et vous propose une ou plusieurs solutions en tenant compte de vos attentes, de votre anatomie, en respectant votre identité et le naturel de votre apparence.

 

Afin de vous permettre de visualiser le résultat souhaité, je reproduis devant un miroir, manuellement, sur votre peau, l’effet des actes préconisés ; puis je vous présente des photos de résultats opératoires de cas proches du vôtre pour bien comprendre l'objectif de l’intervention.

 

Une bonne compréhension entre vous et moi est indispensable pour prendre la décision opératoire et déterminer la technique à employer parmi celles que je vous aurais proposées.

 

Je vous donne alors toutes les informations sur les techniques proposées et vous remets les fiches d’information de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique ainsi qu’un devis détaillé des frais suivant les options choisies. Cela vous permettra de mûrir votre projet et préparer une seconde consultation au cours de laquelle vous pourrez poser toutes les questions complémentaires vous permettant de prendre une décision et de préparer l’opération.

Avant l’intervention

Aucun examen n’est nécessaire habituellement, excepté en cas d’anesthésie générale (bilan sanguin éventuel).

 

En cas d’anesthésie générale, la consultation du médecin anesthésiste est nécessaire dans les semaines qui précèdent l’opération et au moins 48h avant.

Recommandations :

Aucun médicament contenant de l’aspirine ou des anti-inflammatoires ne pourra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.

 

En cas d’anesthésie générale, il sera nécessaire de rester strictement à jeun 6h avant l’intervention (ne rien boire ni manger, ni chewing-gum ni bonbon, ni fumer). Par contre, en cas d’anesthésie locale, il est recommandé de boire et manger légèrement aux heures habituelles de repas.

 

La consommation de tabac devra être arrêtée ou réduite au maximum pendant un mois avant et un mois après l’intervention. En effet, le tabac peut entraîner des troubles de la cicatrisation.

L’intervention

Modalités d’hospitalisation et durée de l’intervention :

L’hospitalisation est limitée à une demi-journée en hôpital de jour.

 

La durée de l’intervention est d’environ 30 minutes, puis la sortie est possible après quelques heures de surveillance.

Type d’anesthésie :

Locale, locale approfondie (neuroleptanalgésie) ou générale selon vos préférences.

Technique :

Avant de passer en salle d’opération, dans votre chambre, je redéfinis avec vous l’objectif exact qui avait été convenu lors des consultations. Vous pouvez alors toujours faire des recommandations ou poser toute question. Je dessine ensuite sur votre peau les tracés des repères qui guident l’opération et les tracés des incisions.

 

Le relèvement ou lifting de la lèvre supérieure est réalisé au moyen d’une incision dissimulée sur le contour interne des narines à la jonction entre le nez et la lèvre supérieure. L’excédent de peau est retiré et la lèvre relevée. Les sutures sont internes, réalisées avec des fils très fins placés dans l’épaisseur de la peau (surjet intra-dermique) qui sont donc invisibles. Ces fils sont résorbables et ne nécessitent ainsi pas de retrait.

 

L’intervention de réduction de volume nécessite une incision sur le versant interne de la lèvre à traiter (incision endo-buccale). Une bandelette de muqueuse est retirée de l’intérieur de la lèvre tout le long de la zone à réduire puis la suture est réalisée avec des fils très fins résorbables qui ne nécessitent donc pas de retrait. L’incision étant dissimulée dans la bouche, cela ne laisse aucune cicatrice apparente.

 

A la fin de l’opération, les lèvres sont nettoyées au sérum physiologique, légèrement vaselinées et laissées à l’air libre, sans pansement.

Après l’intervention

Après un temps de surveillance, la sortie est possible avec, comme protection, aucun pansement, mais éventuellement un foulard autour du visage afin d’éviter les courants d’air sur la zone opérée.

 

Les douleurs sont très modérées, la plupart du temps il n’y a pas besoin de prendre d’antalgique.

Ce qui est le plus gênant est le gonflement de la lèvre (œdème), variable suivant les cas, dont l’évolution demande une petite semaine pour disparaître presque complètement.

 

Il faut prévoir une indisponibilité socio-professionnelle de 3 jours.

 

Les fils utilisés étant des fils résorbables, ils ne nécessitent pas de retrait. Placés en interne dans l’épaisseur de la peau (surjet intra-dermique), ou à l’intérieur de la bouche, selon l’intervention pratiquée, ils sont invisibles.

Soins :

Le visage est nettoyé au brumisateur d’eau minérale.

 

Une pommade grasse antibiotique peut être appliquée 2 fois par jour pour améliorer le confort du mouvement des lèvres.

 

Des bains de bouche antiseptiques sont à réaliser après chaque repas suite au lavage des dents, pendant une semaine en cas d’incision effectuée à l’intérieur de la bouche.

 

Une visite de contrôle sera faite 3 jours après l’intervention, puis à 15 jours, 1 mois, 3 mois, 6 mois, et 1 an.

Recommandations :

  • Exposition au soleil : pas d’exposition directe pendant 6 semaines, puis une exposition est possible avec une crème de protection solaire d’indice de protection maximal.

 

  • Maquillage : votre maquillage habituel peut être appliqué dès le lendemain de l’opération.

 

  • Sport : les sports individuels, tels que la gymnastique ou la course à pied, peuvent être repris une quinzaine de jours après l’opération ; les sports collectifs ou les sports comportant un risque de traumatisme au niveau du visage (sport de combat, ballon, …) ne peuvent pas être repris avant 3 mois.

Le résultat

L’amélioration se voit immédiatement malgré les œdèmes (gonflements) qui empêchent de juger pleinement du résultat final. Au bout d’une semaine, l’évolution permet déjà de bien apprécier le résultat, même si la stabilisation nécessite 1 à 6 mois. Le résultat final est réellement appréciable au-delà de 6 mois après l’opération.

 

Sur le long terme, les résultats restent stabilisés pendant longtemps ; la majorité des patients n’a pas besoin d’être réopérée.

Le processus de vieillissement, chez certains patients, fait qu’un entretien peut être nécessaire par des traitements de médecine esthétique, tels que peelings chimiques ou au laser, dermabrasions, injections d’acide hyaluronique ou de tissu graisseux (lipofilling).

 

Au-delà de l’amélioration esthétique, cette intervention a un retentissement bénéfique sur l’équilibre personnel et l’épanouissement du patient.

Risques et complications

Consulter la fiche de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique.

Tarif

Le coût de l’intervention va dépendre de l’acte à réaliser, de la durée de l’intervention, du type d’anesthésie, et des éventuels frais d’hospitalisation.

 

Si la raison de l’intervention est purement esthétique, elle n’ouvre pas droit à remboursement par la Sécurité sociale. En revanche, s’il s’agit d’un acte de reconstruction après un accident ou une pathologie, il peut y avoir une prise en charge par la Sécurité sociale et, le cas échéant, par votre mutuelle.

 

Un devis détaillé vous est remis lors de la première consultation suivant les options choisies. Vous avez ensuite un délai légal de 15 jours minimum pour réfléchir et mûrir votre projet.

 

La première consultation coûte 50 €. Les consultations suivantes, avant et après l’intervention, sont gratuites.

Les photographies présentes sur cette page servent à illustrer et compléter les informations données sur les opérations, elles n’ont qu’une valeur informative permettant de montrer l’objectif de résultat et les cicatrices de l’opération.

 

Le potentiel cicatriciel et l’anatomie de chaque patient sont différents, pour cette raison, les photographies de ce site n’engagent pas le Docteur Benelli à fournir un résultat semblable à tous les patients.

 

Les informations données sur un site ne peuvent suffire, une consultation médicale est indispensable pour avoir une information précise correspondant à chaque cas anatomique, pour cela il faut vous adresser à un chirurgien qualifié en Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique.

Chirurgie esthétique des lèvres - Docteur Louis Benelli à Paris